Fibre P2P – La fibre optique point à point pour relier vos sites

La fibre P2P offre une excellente option pour les professionnels qui ont besoin de connexions directes entre leurs serveurs distants et leurs postes de travail locaux.

Aussi, opter pour un réseau de fibres optiques point à point P2P est une démarche particulièrement logique lorsque vous souhaitez connecter différents bâtiments. Mais aussi si vous souhaitez une haute disponibilité et une connexion sécurisée pour un site distant.

Fibre P2P La fibre optique point à point pour relier vos sites front

 

Les réseaux de fibres optiques P2P

Pour faire simple, la pose d’une fibre P2P instaure une expérience utilisateur comme si les deux machines se trouvaient sur le même réseau local. Alors que l’une peut se trouver à plusieurs dizaines de kilomètres.

Avec le point à point, vous pouvez sauvegarder des données depuis un local de votre entreprise vers un autre site distant. De plus, si vous avez des préoccupations particulières en matière de sécurité, sachez qu’une fibre P2P, est considérée comme remarquablement sûre.

 

Quel avantage entre la technologie P2P et la technologie PON ?

Lorsque vous avez accès à votre propre fibre, à une bande passante dédiée à votre connexion, vous vous retrouvez naturellement avec une bande passante plus élevée par port. Cela se traduit par des communications beaucoup plus rapides via votre connexion fibre point à point.

Ainsi, de même, la technologie fournit une largeur de bande symétrique. Ce qui est particulièrement important pour les télécommunications. Ainsi, par exemple, des téléchargements audio et vidéo peuvent créer des goulets d’étranglement au niveau des paquets. Compromettant ainsi la qualité du flux dans les situations non P2P.

Plus important encore, la technologie peer to peer prend en charge les contrôles manuels de la bande passante par port. Elle vous offre une plus grande souplesse et la meilleure gestion possible de la connexion internet dont vous disposez. Cela peut même offrir des possibilités de mutualisation.

 

Connexion de sites distants

Les implications du P2P en matière de sécurité sont d’une importance capitale. Lorsque les succursales de vos bureaux et vos centres de données sont situés à une certaine distance les uns des autres, les réseaux P2P fibre leur permettent néanmoins de communiquer via une connexion sécurisée. Sans que vos données ne passent par des points d’échange publics.

Comme le P2P contourne simplement ces risques de sécurité potentiels, l’utilisation de ce type de connexion permet également d’éviter que le trafic des autres utilisateurs ne ralentisse.

Aussi, votre connexion P2P peut fonctionner aux mêmes débits qu’une connexion LAN. Que vos câbles et commutateurs puissent supporter 100 Mbps, 1 Gbps ou 10G bps.

 

Comment la fibre P2P se connecte ?

Ensuite, regardons maintenant « sous le capot ». Une architecture point à point signifie qu’un ou deux brins de fibre monomode logés dans un câble multifibre. Ils sont épissés par fusion pour former un chemin contigu. Ce dernier relie un commutateur jusque chez l’opérateur ; directement au commutateur d’agrégation local de l’opérateur situé dans l’immeuble du client.

Le commutateur local d’agrégation possède un nombre quelconque de ports optiques multiples. Ces ports sont dédiés à un client particulier ; notamment sur le réseau ftth (fiber to the home). Ils sont aussi reliés à la desserte locale de l’entreprise par des câbles à fibres optiques supplémentaires qui traversent votre bâtiment.

Ce chemin forme l’une des extrémités d’un chemin continu pour les signaux à travers chaque nœud. Une fois ce même travail effectué aux deux extrémités de la connexion, l’entreprise obtient une longue boucle de fibre optique connectée.

 

Combien coûte une fibre P2P ?

Dans presque toutes les situations, lorsqu’une entreprise change de technologie, la nouvelle technologie entraîne toujours des frais d’installation. Même si ce changement améliore le fonctionnement et permet de réaliser des économies.

Dans le cas d’un réseau fibre P2P, vous devrez payer l’équipement. Vous devez aussi payer l’utilisation du circuit lui-même et la main-d’œuvre nécessaire à l’installation du réseau dans vos locaux. Ce sont ces paramètres qui contribuent à la détermination du prix.

Le montant que vous devrez dépenser dépendra, bien sûr, de la difficulté de l’installation. Mais aussi de sa complexité et de la longueur du réseau. Enfin elle dépendra aussi de l’infrastructure fibre optique déjà en place sur vos différents sites.

 

Quels sont les deux types d’architecture FTTH (Fiber To The Home) ?

Il existe deux types d’architecture FTTH : le réseau optique actif (AON) et le réseau optique passif (PON).

 

Quelle différence entre FTTB et FTTH ?

Le FTTH (Fiber To The Home) est une forme de livraison de communication par fibre optique qui atteint un espace de vie ou de travail. Le FTTB (Fiber To The Building ou Basement) est une forme de livraison de communication par fibre optique qui ne s’applique nécessairement qu’aux propriétés qui contiennent plusieurs espaces de vie ou de travail.

 

Comment savoir si l’on dispose d’une fibre P2P ou PON ?

Deux des principaux types de réseaux à fibre optique sont les réseaux point à point (P2P) et les réseaux optiques passifs (PON). L’architecture P2P possède un commutateur central au point de présence – POP qui se connecte à des commutateurs d’agrégation au point de distribution. Les commutateurs d’agrégation sont connectés aux terminaisons de réseau optique (ONT), situées dans l’entreprise du client ; par le biais de leurs multiples ports de fibre.

Ensuite, dans le cas du PON, l’opérateur déploie un terminal de ligne optique (OLT) dans le POP. Une fibre unique est acheminée jusqu’au répartiteur optique passif et un répartiteur connecte un maximum de 64 utilisateurs. Chaque utilisateur dispose d’une unité de réseau optique (ONU) ; où la fibre se termine.

 

Qu’est-ce que le GPON ?

GPON est l’abréviation de Gigabit Ethernet passive optical network (PON). Le réseau GPON utilise le mode de transfert asynchrone (ATM) pour la voix, Ethernet pour les données et une encapsulation propriétaire pour la voix. Cela signifie qu’il utilise des cellules de taille fixe ; au lieu de paquets de données de taille variable. Le réseau GPON offre des Gbps plus rapides que l’EPON (Ethernet passive optical network) sur les bandes passantes descendantes et montantes.

Un réseau GPON se compose d’un terminal de ligne optique (OLT) qui relie plusieurs terminaux de réseau optique (ONTs/ONUs) à l’aide d’un réseau de distribution optique passif (ODN).

C’est quoi la fibre 10G-EPON ?

La norme 10 Gbit/s Ethernet Passive Optical Network, plus connue sous le nom de 10G-EPON, permet de connecter des réseaux informatiques sur l’infrastructure des fournisseurs de télécommunications. Ainsi, la norme prend en charge deux configurations. L’une symétrique, fonctionnant à un débit de 10 Gbit/s dans les deux sens. L’autre asymétrique, fonctionnant à 10 Gbit/s dans le sens descendant (du fournisseur au client) et à 1 Gbit/s dans le sens ascendant. Il a été ratifié comme norme IEEE 802.3av en 2009. L’EPON est un type de réseau optique passif. C’est-à-dire un réseau point à multipoint qui utilise des répartiteurs à fibre optique passifs ; plutôt que des dispositifs alimentés en électricité pour la distribution du concentrateur aux clients.

 

Conclusion sur les fibres optiques P2P

Enfin, si vous êtes tributaire d’un forfait fibre dédiée à plusieurs endroits, il est judicieux d’envisager une connectivité de réseau fibre optique P2P pour votre entreprise.

Cette technologie est la meilleure de sa catégorie et évite certains inconvénients. Les connexions sont extrêmement rapides et le P2P par fibre optique est largement considéré comme une solution d’avenir.