Tout savoir sur la fibre optique en 10 minutes !

Le concept de la fibre optique n’est pas nouveau. Les Romains ont dû être particulièrement fiers d’eux-mêmes le jour où ils ont inventé les tuyaux de plomb ; il y a environ 2000 ans. Enfin, ils disposaient d’un moyen rapide et efficace pour transporter l’eau d’un endroit à l’autre.

Alors imaginez ce qu’ils feraient des câbles à fibre optique ; des « tuyaux » qui peuvent transporter des données partout dans le monde en un septième de seconde ! Aujourd’hui, nous vous proposons de comprendre ce qu’est et comment fonctionne la fibre optique de nos forfaits fibre optique. Vous allez voir que le déploiement de la fibre, l’installation de la fibre en France et en définitive une connexion internet fibre n’est pas si compliqué ce cela.

 

Tout savoir sur la fibre optique en 10 minutes

 

C’est quoi la fibre optique ?

Nous sommes habitués à l’idée que l’information circule de différentes façons. Quand nous parlons dans un téléphone fixe, un câble métallique transporte les sons de notre voix dans une prise murale, où un autre câble l’amène au central téléphonique local.

Les téléphones cellulaires fonctionnent différemment : ils envoient et reçoivent des informations en utilisant des ondes radio-invisibles ; une technologie appelée sans fil parce qu’elle n’utilise pas de câbles.

Enfin, la fibre optique fonctionne d’une troisième manière. En effet, elle envoie des informations codées dans un faisceau de lumière sur un tuyau en verre ou en plastique. Elle a été développée, à l’origine, pour les endoscopes dans les années 1950 afin d’aider les médecins à voir à l’intérieur du corps humain ; sans avoir à ouvrir le corps de leurs patients chirurgicalement.

Puis, dans les années 1960, les ingénieurs ont trouvé un moyen d’utiliser la même technologie pour transmettre les appels téléphoniques à la vitesse de la lumière ; normalement 300 000 km/h dans le vide, mais ralentit d’environ deux tiers dans un câble à fibre optique.

 

La technologie optique

Un câble à fibres optiques est composé de fibres de verre ou de plastique incroyablement fins appelés fibres optiques ; un câble peut aussi bien contenir deux brins que plusieurs centaines. Chaque brin mesure moins d’un dixième de l’épaisseur d’un cheveu humain et peut transporter quelque 25 000 appels téléphoniques. Ainsi, un câble de fibre optique entier peut facilement transporter plusieurs millions d’appels. Les câbles à fibres optiques transportent l’information entre deux endroits en utilisant une technologie entièrement optique ; à base de lumière.

Illustrons tout cela et supposons que vous vouliez envoyer des informations, depuis votre ordinateur, à un ami en utilisant la fibre optique. De façon imagée, vous allez devoir brancher votre ordinateur à un laser, qui convertit les informations électriques de l’ordinateur en une série d’impulsions lumineuses. Ensuite, vous allez devoir allumer le laser au départ du câble à fibre optique. Après avoir parcourut le câble, les faisceaux lumineux apparaîtront à l’autre extrémité.

Votre ami aura alors besoin d’une cellule photoélectrique (composant de détection de la lumière) pour transformer les impulsions lumineuses en informations électriques que son ordinateur pourra comprendre.

 

Comment fonctionne le réseau fibre optique ?

Mais alors, comment fonctionne la fibre nous permettant de vous proposer des offres internet ? Quel est le principe de la fibre ?

 

Quel est le principe de la fibre optique ?

La lumière se déplace le long d’un câble à fibre optique en rebondissant à plusieurs reprises sur les murs. Chaque minuscule photon (particule de lumière) rebondit sur le tuyau comme un bobsleigh descendant une piste glacée.

En lisant cela, on pourrait s’imaginer que le faisceau de lumière, voyageant dans un tuyau de verre transparent, puisse d’échapper du câble par les côtés. Cependant, si la lumière frappe le verre à un angle très faible (moins de 42 degrés), elle se reflète à nouveau ; comme si le verre était en fait un miroir. Ce phénomène est appelé réflexion totale interne. C’est un des éléments qui permet de conserver la lumière à l’intérieur du tuyau ; mais pas que …

Ainsi, ce qui maintient aussi la lumière dans le tuyau, c’est la structure du câble elle-même. Ce dernier est composé de deux parties distinctes. La partie principale du câble, au milieu, s’appelle le cœur. Il est traversé par la lumière.

Enroulée autour de l’extérieur du cœur ou de l’âme, une autre couche de verre est appelée la gaine. Le travail du revêtement est de garder les signaux lumineux à l’intérieur du cœur ; sur de plus ou moins longues distances.

 

L’indice de réfraction

 

Tout savoir sur la fibre optique
Source : siteheritage.csdecou.qc.ca

L’indice de réfraction est une mesure de la façon dont la lumière se propage dans un matériau. Plus l’indice de réfraction est élevé, plus la lumière se déplace lentement. Ce qui entraîne une augmentation correspondante du changement de direction de la lumière dans le matériau. Pour les lentilles, cela signifie qu’un matériau à indice de réfraction élevé peut courber davantage la lumière et permettre de réduire le profil de la lentille.

La lentille devient donc plus fine. La diminution de l’épaisseur de la lentille correspond à une diminution du poids (toujours une bonne chose), et à la poursuite de l’objectif technique selon lequel chaque génération d’électronique doit être plus petite que la précédente.

 

Quels sont les différents types de câbles optiques

Les fibres optiques transportent des signaux lumineux dans ce que l’on appelle des modes. Un mode est le chemin qu’un faisceau de lumière suit dans la fibre. Nous allons voir dans la suite de cet article les deux modes disponibles.

 

Les modes

Un premier mode permettra de faire voyager la lumière au milieu de la fibre. Un deuxième mode fera plutôt rebondir la lumière selon un angle peu profond. Enfin, d’autres modes feront rebondir la lumière sous d’autres angles, plus ou moins abrupts.

Ainsi, nous allons donc avoir des fibres optiques monomode et multimode pour les accès à internet très haut débit en fibre optique. Deux types de fibres que vous utilisez peut-être sans le savoir.

 

La fibre optique monomode et multimode

Le type de fibre optique le plus simple est appelé monomode. Cette fibre optique a un cœur très mince d’environ 5-10 microns (millionièmes de mètre) de diamètre. Aussi, dans une fibre monomode, tous les signaux se déplacent directement au milieu sans rebondir sur les bords.

Les signaux de la télévision par câble, d’internet et de téléphone sont généralement véhiculés par des fibres monomodes ; enveloppées dans un énorme faisceau. Les câbles comme celui-ci peuvent envoyer des informations sur 100 km.

Les signaux de la télévision par câble, d’internet et de téléphone sont généralement véhiculés par des fibres monomodes ; enveloppées dans un énorme faisceau. Les câbles comme celui-ci peuvent envoyer des informations sur 100 km ; et desservir des millions de foyers et entreprises.

Ainsi, les câbles multimodes ne peuvent envoyer des informations que sur des distances relativement courtes et sont utilisés pour relier des réseaux informatiques entre eux ; ils sont aussi utilisés en milieu urbain par les opérateurs privés. Réseau FTTH ou réseau FTTO et plus globalement un réseau internet fibre optique pourra utiliser les deux.

 

Plénum

En outre, les câbles à fibres optiques peuvent être fabriqués pour répondre aux exigences des normes industrielles en matière d’installation dans les plénums d’air. Ceux-ci sont utilisés à l’intérieur des bâtiments avec des matériaux et des composés spéciaux pour la gaine. Appelés « câbles de plenum », ils répondent aux exigences en matière de flamme et de toxicité en cas d’incendie.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients de la fibre optique ?

La communication par fibre optique a révolutionné le secteur des télécommunications. Contrairement aux méthodes de transmission de données traditionnelles qui envoient des signaux par le biais de systèmes à base de métal, la fibre optique n’est pas de nature électrique. Le dispositif de transmission génère un signal lumineux, que le câble en fibre transporte jusqu’à un récepteur. Le fil de la fibre optique n’est pas une source active qui génère de l’électricité.

Les connexions en fibre optique ne se dégradent pas sur de grandes distances ; contrairement au câble à large bande et au DSL. Ce qui permet d’obtenir des vitesses de transfert de données constantes et de qualité supérieure. Cependant, les connexions en fibre optique présentent également certaines limites. Leurs hautes performances étant coûteuses, le coût de ce service limite la portée. Ainsi, voici les avantages et les inconvénients des réseaux de communication par fibre optique.

 

Les avantages de la fibre optique

Qualité de la connexion

Les fibres optiques sont résistantes aux interférences électromagnétiques et ont un faible taux d’erreur binaire. L’interférence électromagnétique (EMI) est une perturbation causée par un rayonnement électromagnétique provenant d’une source externe.

Cette perturbation peut interrompre ou dégrader les performances d’une connexion par câble métallique classique. Tout objet qui transporte des courants électriques peut créer des interférences ; comme les lignes électriques ou même le soleil. Les fibres optiques sont également résistantes à la corrosion.

 

Évolutivité

Ensuite, la fibre optique est plus évolutive. Il est facile d’installer un nouvel équipement sur la fibre d’origine. Les longueurs d’onde peuvent être activées ou désactivées à la demande. Ce qui permet de fournir facilement des services et de faire évoluer rapidement une entreprise en pleine croissance.

Les fibres optiques sont également beaucoup plus petites et légères que les fils de cuivre. Ces fibres peuvent généralement être placées en prévision des besoins de croissance ; dans les 15 à 20 ans à venir. Il est également possible d’installer des câbles supplémentaires ultérieurement pour faire place à l’expansion du réseau.

 

Sécurité

La sécurité est une préoccupation majeure pour les entreprises d’aujourd’hui. Les fibres optiques n’émettent pas de signaux. Il n’y a donc aucun moyen d’écouter les transmissions qui passent. Les brèches sont également faciles à identifier dès qu’elles se produisent ; car toute rupture physique du système entraîne une défaillance totale du système.

Au lieu d’avoir du matériel à plusieurs endroits, les réseaux de fibres optiques vous permettent de garder le matériel en un seul endroit. Cela rend la régulation et la maintenance beaucoup plus simples.

 

Rentabilité à long terme

Enfin, à long terme, les réseaux en fibre optique ne nécessitent pas les mêmes frais généraux que les réseaux en fils de cuivre. Les réseaux en fibre optique sont plus coûteux au départ. Toutefois, la capacité d’évolution à long terme compense l’investissement initial. Au fur et à mesure que la popularité de la fibre optique augmente, il est probable que les coûts diminuent avec le temps.

 

Les inconvénients de la fibre optique

Ensuite, bien que les réseaux en fibre optique présentent de nombreux avantages, il existe également des inconvénients à prendre en considération. Il s’agit notamment des dommages physiques, des considérations de coût, de la structure et de la possibilité d’un « fusible de fibre ».

 

Dommages physiques

La fibre est plus fine et plus légère que le câblage métallique. Ce qui en fait un système plus délicat. Comme les câbles en fibre optique sont petits, ils peuvent être facilement coupés par accident lors de la rénovation ; ou du recâblage d’un bâtiment. Comme les câbles en fibre optique peuvent transmettre beaucoup plus de données que les réseaux métalliques, moins de câbles desservent un plus grand nombre de personnes.

Ainsi, cela signifie que la coupure d’un seul câble peut perturber le service d’un grand nombre d’entreprises ; ainsi que de particuliers. Les fibres sont également sensibles à la flexion. Ce qui rend la pose de fibres dans les coins délicate. Les réseaux de fibres optiques sont également sensibles aux dommages causés par les radiations ; ou l’exposition aux produits chimiques.

 

Rentabilité à court terme

Bien que les coûts soient moins élevés à long terme, le raccordement et l’installation de la fibre optique peut encore coûter très cher. Des équipements de test spéciaux sont souvent nécessaires ; ainsi que des installateurs ayant des connaissances spécialisées dans la pose d’un réseau de fibres optiques. Les points d’extrémité de la fibre et les nœuds de connexion nécessitent également un équipement ; et une configuration spécifiques.

En outre, il peut être nécessaire de disposer d’un équipement spécialisé pour diagnostiquer un problème sur un réseau en fibre optique, ce qui entraîne des coûts de réparation plus élevés si les câbles sont endommagés.

 

Fusible de fibre optique

À haute puissance, les réseaux de fibres optiques sont également susceptibles de subir un phénomène connu dans le secteur sous le nom de « fusible de fibre ». Cela se produit lorsque trop de lumière rencontre une imperfection dans la fibre. Ce phénomène peut détruire de grandes longueurs de câble en un court laps de temps.

 

Propagation unidirectionnelle de la lumière

Enfin, les câbles en fibre sont également limités dans le sens où ils ne peuvent propager la lumière que dans une seule direction. Si la communication bidirectionnelle est une partie nécessaire de la transmission d’informations au sein d’un réseau, deux câbles simultanés doivent être posés. L’objectif est d’obtenir une propagation bidirectionnelle des informations.

Bien qu’il y ait certains inconvénients à disposer d’un réseau en fibre optique, cette technologie prend rapidement le marché d’assaut ; et les prix continuent de baisser de manière significative. Les experts du secteur prévoient que le taux de croissance annuel composé de l’industrie de la fibre optique sera de 9,8 % d’ici 2021.

Comment faire installer la fibre dans mon entreprise ?

Si vous avez la moindre question, nous sommes à votre disposition pour y répondre. N’hésitez pas à prendre contact avec nous sur notre site ou par téléphone. Pour l’installation de la fibre optique, même en zones moins denses, faites appel à un professionnel. Nous nous occupons du raccordement à la fibre, vérifions si votre entreprise est éligible à la fibre optique en France Métropolitaine et vous proposons les offres fibre adaptées à vos besoins.

Couverture et test d’éligibilité

Vous pouvez retrouver sur notre site internet une carte de couverture fibre et un test d’éligibilité. Ce test d’éligibilité fibre optique vous indiquera à quels forfaits FTTH et FTTO votre société est éligible.

 

FTTH

La FTTH, ou Fiber To The Home, est la fibre optique que nous avons tous à la maison ; on la retrouve majoritairement chez les opérateurs grand public. Dans les réseaux FTTH, les fibres sont directement connectées aux maisons individuelles ou aux immeubles à occupants multiples.

Avec les solutions FTTH, la connectivité à l’intérieur de la maison peut être basée sur la fibre, le câble coaxial, des fils de cuivre ou les technologies sans fil. Le FTTH comprend différentes variantes de solutions basées sur les PON et les PTP Ethernet.

 

FTTO

La FTTO, ou Fiber To The Office, Ce type d’installation très haut débit est majoritairement proposée par La Fibre Pro.

Travaillant exclusivement avec des entreprises ou des collectivités locales, nous avons choisi un raccordement optique où la fibre est dédiée ; des locaux de l’entreprise, au point de raccordement NRO. Grâce à la fibre FTTO vous bénéficiez d’un accès internet avec un débit symétrique et garanti. Cela signifie le débit montant et le débit descendant est identique et régulier.

 

Déploiement, raccordement et installation de la fibre optique

Après souscription d’un forfait chez La Fibre Pro, nous procèderons au déploiement, au raccordement et à l’installation de la fibre optique dans vos locaux. Plusieurs visites seront planifiées en amont. Un fois raccordé, votre accès internet fibre sera alors activé et vos matériels paramétrés.

La Fibre Pro est un opérateur et fournisseur d’accès internet spécialisé dans la fourniture de forfaits fibre optique très haut débit pour les entreprises en France. En plus de ses offres internet pro, La Fibre Pro propose également des services de déploiement de réseaux wifi, de téléphonie fixe, de VPN ou encore d’hébergement. La Fibre Pro est une marque déposée de la société Muona, opérateur télécom déclaré auprès de l’ARCEP.

 

La fibre optique en France

Plus de 60 % des foyers et entreprises français, peuvent désormais bénéficier d’un accès complet à l’internet en fibre optique s’ils le souhaitent ; selon l’ARCEP, l’organisme de surveillance des télécommunications. Et près de 15 millions de locaux sont déjà raccordés à la fibre.

La croissance de la fibre optique en France se poursuit à un rythme soutenu. La dernière mise à jour du régulateur des télécoms, montre que ce mode d’accès à l’Internet est majoritaire parmi les accès à très haut débit. Par ailleurs, le très haut débit est également dominant par rapport aux accès haut débit traditionnels ; comme l’ADSL.

Dans ce cas, ces abonnements FTTH représentent près de 75% du nombre total d’abonnements au très haut débit. Ces derniers sont en effet 16,6 millions en France. Outre la fibre optique jusqu’à l’abonné et le câble coaxial, cette catégorie d’abonnements à très haut débit comprend le VDSL2 ; qui est une variante spécifique de l’ADSL.

Une connexion Internet est considérée comme délivrant du très haut débit lorsque sa vitesse de téléchargement atteint au moins 30 Mbit/s. En dessous de ce seuil, la connexion fournit du haut débit. Il s’agit d’une démarcation arbitraire, courante dans l’Union européenne. D’autres pays dans le monde fixent des niveaux différents. Aussi, par le passé, le régulateur avait retenu le seuil de 50 Mbit / s.

En un an, on a compté 4,1 millions de nouveaux abonnés à la fibre en France. Et pour le seul deuxième trimestre 2021, un million. En termes de déploiements, 1,5 million de nouvelles lignes FTTH et une  » forte accélération des déploiements « Dans les réseaux d’initiative publique, zones dans lesquelles les collectivités territoriales ont la maîtrise de l’aménagement numérique du territoire.

En théorie, la France sera entièrement connectée en fibre optique (FTTH) en 2025 ; objectif de l’Etat et du plan France Très Haut Débit. Si des inquiétudes persistent sur la pertinence et le coût de ce plan, il vaut mieux couvrir les derniers kilomètres en 4G ou 5G.