La 5G est-elle réellement le futur d’internet pour les entreprises ?

La technologie 5G n’est pas en passe de devenir la révolution des télécommunications que les entreprises espéraient. Elle n’a pas été à la hauteur de l’engouement pour le débit internet, la sécurité ou toute autre mesure importante pour un internet professionnel de qualité.

Alors, pourquoi les grandes entreprises de télécommunications font-elles autant de bruit autour de la cinquième génération de réseau mobile en ce moment ?

Nombreuses sont celles qui affirment que c’est un atout majeur pour les entreprises. Elles affirment que cette technologie va révolutionner la façon dont les entreprises communiquent avec leurs clients. Les évangélistes de la 5G promettent des vitesses fulgurantes et un avenir véritablement « connecté » pour les entreprises.

La 5G est-elle réellement le futur d’internet pour les entreprises

Alors, ces affirmations sont-elles vraies ? Faut-il les nuancer ? Voici pourquoi cette technologie ne va pas changer la donne !

Problème n° 1 : la 5G est une innovation pour l’internet des objets risquée

La 5G va faire la différence dans l’Internet des Objets (IdO). Chaque objet connecté peut avoir sa propre connexion. Que ce soit des voitures qui roulent en autonomie aux lampadaires intelligents. Cette technologie est une technologie connectée, mais elle n’est même pas parfaite pour ce cas d’utilisation.

Elle contribuera au déploiement de l’internet des objets à grande échelle ; y compris dans les villes intelligentes et connectées avec les voitures autonomes, par exemple. Cela pourrait signifier un avenir basé sur les capteurs, sauf qu’il y a un problème majeur. Peu de dispositifs connectés sont sécurisés, et dans la précipitation du déploiement des réseaux mobile 5G, la sécurité peut être compromise en cours de route.

Actuellement, ces réseaux sont vulnérables à la surveillance et à l’interception des dispositifs. Lorsque vous combinez des réseaux non sécurisés avec des dispositifs connectés non sécurisés, c’est le terrain de jeu idéal pour les hackers. Notamment en ce qui concerne les attaques par déni de service (DDoS).

Problème n°2 : des antennes encombrantes et mal fagotées

Les municipalités luttent contre l’arrivée de la 5G pour de nombreuses raisons, notamment le volume d’antennes nécessaires. Certains opposants invoquent des préoccupations d’ordre esthétique. D’autres s’inquiètent des risques pour la santé à cause des champs électromagnétiques et des ondes millimétrique.

Les tours de transmission sans fil actuelles sont distantes d’environ un kilomètre. Les réseaux de 5e génération nécessitent des antennes tous les quelques trentaines de mètres. Dans le meilleur des cas, le signal 5G commence à se dégrader à une distance de 300 mètres. Ce chiffre a été testé pendant des expériences sans interférence des voitures, des bâtiments, etc.

Problème n°3 : la 5e génération mobile n’est pas 10 fois plus rapide

Si tout se passe comme promis, les réseaux 5G vont permettre un temps de latence dix fois inférieur à celui des réseaux 4G. En théorie, vous pouvez regarder des vidéos haute définition et télécharger d’énormes fichiers beaucoup plus rapidement que jamais sur les réseaux de téléphonie mobile à l’ère de la 5G. L’internet très haut débit, comme avec la fibre optique, est une bonne idée, mais votre expérience réelle sera-t-elle différente ? Le match 5G vs fibre est-il réellement équilibré ? 

La 5G a certainement le potentiel pour être rapide, mais de nombreux obstacles s’y opposent. Vous devez acheter de nouveaux téléphones et routeurs compatibles avec la 5G pour ne serait-ce qu’envisager une augmentation de la vitesse. Puis, vous devrez croiser les doigts pour que tout fonctionne de façon optimale.

Récemment, un groupe d’experts a admis qu’ils n’étaient pas très optimistes. Même lorsque les réseaux de nouvelle génération arriveront à maturité dans plusieurs années, la puissance du signal suscite de réelles inquiétudes. Des largeurs de bande de fréquences plus élevées signifient des longueurs d’onde plus courtes.

Cette technologie a connu des problèmes de transmission sur toutes sortes d’obstacles. Y compris les corps humains et les murs. Vous pouvez obtenir des vitesses 10 fois plus élevées si vous vous tenez juste à côté d’une antenne à l’extérieur dans des conditions météorologiques parfaites.

Problème n° 4 : la 5G n’est pas sécurisée

La 5G n’a pas été conçue pour la sécurité. Elle a été construite pour la capacité. Si vous entassez un plein de gens équipés de smartphones dans une zone ouverte, cette technologie pourrait être la solution parfaite pour s’assurer que tout le monde a un signal.

Les vulnérabilités de sécurité de la 5G suscitent de plus en plus d’inquiétudes. Récemment, 11 vulnérabilités ont été découvertes par des chercheurs de l’université de Purdue et de l’université de l’Iowa. Ces failles permettent de suivre l’emplacement d’un appareil en temps réel, d’effectuer une surveillance et de déclencher de fausses alertes d’urgence.

Les problèmes de sécurité mobile ne sont pas nouveaux. Mais ce rapport et d’autres analyses montrent que cette technologie présente de nouveaux problèmes de sécurité ; en plus de celles connues pour la 3G et la 4G.

En vérité, nous savons que la 5G n’est pas parfaitement sûre. Mais nous ne savons pas encore à quel point. Est-ce le genre de conditions dans lesquelles vous voulez que les données de votre entreprise transitent ? Absolument pas.

Problème n° 5 : la 5G peut être dangereuse

La sécurité 5G est une question très controversée. Les États, les municipalités et les groupes d’intérêt public s’inquiètent des risques sanitaires imprévus. Nous ne connaissons pas vraiment l’impact sur la santé des rayonnements de haute fréquence électromagnétique (CEM).

Ainsi, le point de vue le plus équilibré sur la question vient peut-être de Leeka Kheifets, professeur d’épidémiologie à la Fielding School of Public Health de l’UCLA. Elle pense que nous devrions « au moins » faire des recherches sur les risques sanitaires des nouvelles technologies comme le 5G.

Les météorologues sont un autre groupe qui a de sérieuses préoccupations concernant cette technologie. Les équipements 5G sont susceptibles de créer des interférences pour les satellites météorologiques qui mesurent la vapeur atmosphérique. Des prévisions météorologiques précises sont essentielles pour de nombreuses industries, notamment l’agriculture, l’aviation et les entreprises de services publics.

Problème n°6 : La 5G ne remplace pas la fibre optique

La 5G n’est pas près de remplacer la connectivité Internet par fibre optique pour les entreprises. Vous avez toujours besoin d’une connexion par fibre optique à une antenne 5G. Ce qui peut impliquer de creuser, de câbler une connexion à des poteaux, et tout ce qui concerne une installation physique.

Une fois que vous êtes connecté, bonne chance. La qualité 5G souffre de tout type d’interférences, qu’il s’agisse de la distance, des murs, des personnes ou même des meubles.

Il est possible que cette technologie soit une option décente pour l’internet des petites entreprises, mais ce n’est pas près d’arriver. Un petit système cellulaire 5G peut prendre en charge jusqu’à 1 800 utilisateurs à des distances nettement plus grandes. Cependant, les petites cellules ne seront adaptées au moins plusieurs années après le déploiement de la 5G.

La 5G est une idée passionnante

En réalité, la 5G n’est pas du tout ce que les grandes entreprises de télécommunications ont promis. Pas encore, du moins. L’empressement à déployer la 5G a fait passer au second plan les inquiétudes concernant la fiabilité, la sécurité et la sûreté. La norme est loin d’être une option pour l’Internet des petites entreprises.

Voulez-vous vraiment que vos données soient transmises par des antennes publiques ? Voulez-vous travailler sur un réseau vulnérable ? Certainement pas, et d’ailleurs, les gains de vitesse sont discutables.

Enfin, cette technologie a besoin de beaucoup de recherches et d’améliorations avant d’être viable pour l’Internet des entreprises. Investissez dans un smartphone 5G pour votre usage personnel, mais restez connecté à l’internet par fibre optique pour vos données professionnelles. De toute façon, l’arrivée de la 5G en France n’est pas pour tout de suite.