Normes wifi : laquelle choisir entre Wifi 5, Wifi 6 ou Wifi 7 ?

Choisir la norme wifi adaptée à vos besoins peut sembler complexe avec l’existence de multiples protocoles comme le 802.11ac (Wifi 5), le 802.11ax (Wifi 6) et le 802.11be (Wifi 7). 

Ces normes régissent les performances des réseaux sans fil, notamment en termes de débit, de portée et de fréquence d’utilisation. Il est donc essentiel de comprendre leurs différences pour faire le choix optimal pour votre wifi professionnel. Plongez avec nous dans l’univers des normes wifi pour mieux les appréhender.

 

Normes wifi laquelle choisir entre Wifi 5, Wifi 6 ou Wifi 7

 

Qu’est-ce que le Wi-Fi ou Wireless Fidelity ?

Le Wi-Fi, abréviation de Wireless Fidelity, fait référence à une technologie de communication sans fil qui permet aux appareils de se connecter à internet et de communiquer entre eux sans fil. Il permet la transmission de données entre appareils à l’aide d’ondes radio ; éliminant ainsi le besoin de connexions filaires physiques.

Normes IEEE 802.11

Le Wi-Fi fonctionne sur la base de la famille de normes IEEE 802.11, qui définit les spécifications des réseaux sans fil. Il utilise des bandes de fréquences radio pour transmettre des données, généralement dans les gammes de fréquences de 2,4 GHz ou 5 GHz.

La technologie Wi-Fi permet à des appareils tels que des smartphones, des ordinateurs portables, des tablettes et des appareils IoT de se connecter à Internet et d’accéder à des services en ligne, de naviguer sur le Web, de diffuser des contenus multimédias et de communiquer avec d’autres appareils sur le même réseau informatique.

Les réseaux Wi-Fi se composent d’un routeur ou d’un point d’accès qui agit comme un hub central, transmettant et recevant des données, et d’un ou plusieurs appareils clients qui se connectent au réseau. Le routeur ou le point d’accès diffuse des signaux et les appareils à portée peuvent détecter et se connecter au réseau en fournissant les informations d’identification réseau correctes ; telles qu’un mot de passe.

Qui a créé le Wifi ?

Bien que de nombreuses personnes et organisations aient été impliquées dans sa création, la personne qui a le plus contribué au WiFi que nous connaissons aujourd’hui est Vic Hayes. Beaucoup considèrent Hayes, qui a inventé le WiFi, et l’appellent « le père du WiFi ». Il a été le président du comité qui a créé les normes wifi IEEE 802.11 en 1997. Certains attribuent aussi la création du Wifi à la société Interbrand.

 

Wi-Fi vs réseaux filaires traditionnels

Le Wi-Fi offre plusieurs avantages par rapport aux réseaux filaires traditionnels. Il est plus pratique et flexible, permettant aux gens de se déplacer librement tout en restant connectés à internet. Cette technologie est également plus rapide et plus fiable que les technologies sans fil antérieures ; permettant de diffuser des vidéos haute définition, de jouer à des jeux en ligne et d’utiliser d’autres applications gourmandes en bande passante.

 

Limites du Wi-Fi

Malgré tous leurs avantages, le Wifi et les normes wifi successives ont malgré tout quelques limites.

Portée limitée du signal

Les signaux Wi-Fi ont une portée limitée et leur force et leur qualité peuvent être affectées par des obstacles tels que des murs, des meubles et d’autres appareils électroniques. La portée peut varier en fonction de la norme Wi-Fi spécifique et de l’environnement dans lequel elle est déployée. Dans les espaces plus grands ou les bâtiments aux murs épais, des points d’accès Wi-Fi supplémentaires ou des amplificateurs de signal peuvent être nécessaires pour assurer la couverture.

Interférence des bandes de fréquences

Le Wi-Fi fonctionne dans des bandes de fréquences sans licence. Ce qui signifie que d’autres appareils utilisant la même gamme de fréquences peuvent provoquer des interférences. Les sources d’interférences courantes incluent les fours à micro-ondes, les téléphones sans fil, les appareils Bluetooth et les réseaux Wi-Fi voisins. Les interférences peuvent dégrader les performances Wi-Fi et réduire les vitesses de connexion.

Partage de bande passante

Les réseaux Wi-Fi sont des environnements partagés et la bande passante disponible est partagée entre les appareils connectés. Dans les zones denses ou les réseaux comptant de nombreux utilisateurs actifs, la bande passante disponible par appareil peut diminuer ; entraînant des vitesses Internet plus lentes et des performances réduites. Notez tout de même que sans une bonne connexion fibre optique, et donc un débit suffisant, même la meilleure norme wifi du marché ne servira à rien. 

Risques de sécurité

Les réseaux Wi-Fi peuvent être vulnérables aux risques de sécurité s’ils ne sont pas correctement sécurisés. Les réseaux Wi-Fi non chiffrés ou faiblement chiffrés peuvent être accessibles à des utilisateurs non autorisés. Ce qui entraîne des violations de données, des vols d’identité et des accès non autorisés au réseau.

Il est important de mettre en œuvre des mesures de sécurité strictes, telles que l’utilisation du cryptage WPA2/WPA3 et des mots de passe forts ; ainsi que de mettre régulièrement à jour le micrologiciel pour atténuer ces cyber risques.

Limitations de débit du Wifi 

Bien que la technologie Wi-Fi ait évolué pour offrir des vitesses plus rapides avec chaque nouvelle norme Wifi (par exemple, 802.11 ac, 802.11ax, 802.11be), les vitesses réelles réalisables peuvent être influencées par des facteurs tels que la distance du point d’accès, les interférences du signal et l’environnement. capacités des appareils connectés. Dans certains scénarios, les connexions par câble Ethernet peuvent offrir des vitesses plus rapides et plus fiables que le Wi-Fi.

 

Contact sauvegarde données

 

C’est quoi la norme IEEE 802.11 ?

802.11, également connu sous le nom d’IEEE 802.11, est un ensemble de protocoles qui définissent les différents types de communication pouvant avoir lieu sur un réseau Wi-Fi sur différentes fréquences sans fil.

Il est souvent mentionné aux côtés du Wi-Fi et a joué un rôle déterminant dans la dénomination de chaque génération de connectivité Wi-Fi avant le récent changement des normes de dénomination. Il fait toujours partie du terme technique pour chaque génération Wi-Fi, généralement suivi d’une lettre ou d’un groupe de lettres.

Par exemple, 802.11a, 802.11b, 802.11d, 802.11g, 802.11n, 802.11ac et 802.11be. Cependant, des conventions de dénomination plus récentes et plus simples intégrant des étiquettes de génération sont désormais adoptées.

Couche de liaison de donnée (Data Link Layer)

Logical Link Control (LLC) est une sous-couche de la couche de liaison de données du modèle OSI, qui est chargée de fournir une liaison de communication fiable entre deux appareils connectés via un réseau sans fil. Dans IEEE 802.11 (Wi-Fi), la sous-couche LLC est chargée de fournir une interface commune aux protocoles de couche supérieure, permettant la communication entre différents appareils sur le même réseau sans fil.

Le contrôle d’accès au support (MAC) est une sous-couche de la couche liaison de données dans le modèle OSI. Il est chargé de gérer l’accès au support de communication partagé (tel qu’un canal sans fil ou un réseau Ethernet filaire) entre plusieurs appareils qui y sont connectés. Dans un support de communication partagé, plusieurs appareils peuvent envoyer des données en même temps ; ce qui peut entraîner des collisions et des pertes de données.

Couche physique (Physical Layer)

FHSS signifie Frequency Hopping Spread Spectrum, et c’est l’une des deux principales techniques de modulation utilisées dans la couche physique de la norme de réseau sans fil IEEE 802.11 ; l’autre étant Direct Sequence Spread Spectrum ou DSSS.

En FHSS, le signal sans fil saute rapidement et de manière aléatoire entre plusieurs canaux de fréquence dans la bande passante disponible, changeant généralement de canal des centaines, voire des milliers de fois par seconde. Ce saut de fréquence permet d’atténuer les interférences provenant d’autres appareils fonctionnant dans la même plage de fréquences ; ainsi que de fournir un certain niveau de sécurité réseau contre les écoutes clandestines ou le brouillage.

DSSS signifie Direct Sequence Spread Spectrum. Il s’agit d’une technique de modulation utilisée dans la couche physique de nombreuses normes de réseaux sans fil, notamment IEEE 802.11 (Wi-Fi).

Dans DSSS, les données à transmettre sont réparties sur une bande passante beaucoup plus large que celle strictement nécessaire au débit de données réel. Cela se fait en modulant le signal de données avec un signal de « code d’étalement » à débit beaucoup plus élevé qui est unique à la paire émetteur/récepteur particulière. Le signal étalé qui en résulte apparaît comme du bruit pour tout autre appareil susceptible d’écouter sur la même bande de fréquences.

IR signifie Infrarouge et il s’agit d’une technologie de communication de couche physique utilisée dans certaines des anciennes versions des normes de réseau sans fil IEEE 802.11.

 

Quelle est la meilleure norme Wifi ?

Wi-Fi 5 – 802.11 ac

La cinquième génération de technologies de réseau sans fil, connue sous le nom de Wi-Fi 5 ou IEEE 802.11ac, utilise la fréquence de la bande 5 GHz pour offrir un débit élevé dans les réseaux locaux (LAN) sans fil.

Principales fonctionnalités du Wi-Fi 5

Le Wi-Fi 5 a introduit plusieurs améliorations par rapport à son prédécesseur, le Wi-Fi 4 (802.11n), notamment l’utilisation de la bande de fréquences 5 GHz, la moins encombrée, qui réduit les interférences provenant d’autres appareils utilisant la bande 2,4 GHz.

De plus, le Wi-Fi 5 prend en charge des canaux plus larges, ce qui peut augmenter le taux de transfert de données. La vitesse théorique maximale du Wi-Fi 5 est de 6,9 Gbps. Ce qui est nettement plus rapide que la vitesse maximale de 600 Mbps du Wi-Fi 4.

D’autres améliorations du Wi-Fi 5 incluent l’utilisation de la technologie multi-utilisateur MIMO (MU-MIMO), qui permet à plusieurs appareils de communiquer simultanément avec le routeur, et la formation de faisceaux, qui permet au routeur de concentrer son signal sur des appareils spécifiques pour de meilleures performances. .

Dans l’ensemble, le Wi-Fi 5 offre des avantages significatifs par rapport au Wi-Fi 4 en termes de vitesse, de performances et de fiabilité. Ce qui en fait aujourd’hui un choix populaire pour de nombreux foyers et entreprises.

 

Wi-Fi 6 – 802.11 ax

Le Wi-Fi 6, également connu sous le nom de 802.11ax, est la dernière génération de technologie Wi-Fi utilisée, conçue pour améliorer l’efficacité du réseau et la connectivité dans les zones très fréquentées où se trouvent de nombreux appareils connectés.

Principales fonctionnalités du Wi-Fi 6

L’une des caractéristiques déterminantes du Wi-Fi 6 est la technologie Target Wake Time (TWT), qui permet aux appareils de « se mettre en veille » lorsqu’ils ne sont pas utilisés ; économisant ainsi la durée de vie de la batterie. Ceci est particulièrement utile pour les appareils IoT qui nécessitent une connectivité mais n’ont pas besoin d’être constamment actifs.

Le Wi-Fi 6 offre également des vitesses plus rapides que les générations précédentes de Wi-Fi, tant pour les appareils individuels que pour le réseau dans son ensemble ; en particulier dans les environnements comportant plusieurs appareils connectés. De plus, il comprend des fonctionnalités de sécurité améliorées pour garantir une utilisation sécurisée d’Internet. Enfin, l’un des avantages du Wi-Fi 6 est sa rétrocompatibilité avec les appareils Wi-Fi 5 et Wi-Fi 4. Ce qui signifie que même si vous possédez des appareils plus anciens qui ne prennent pas en charge le Wi-Fi 6, ils peuvent toujours se connecter. à un réseau Wi-Fi 6.

Technologie MU-MIMO (Multi-User Multiple Input Multiple Output)

La technologie MU-MIMO (Multi-User Multiple Input Multiple Output) est un composant important du Wi-Fi 6 qui a été introduit pour la première fois dans le protocole 802.11ac (Wi-Fi 5). MU-MIMO permet à plusieurs appareils de communiquer simultanément avec le routeur, plutôt que de se relayer. Ce qui améliore l’efficacité du réseau et réduit la latence.

L’un des principaux avantages de MU-MIMO est qu’il permet le transfert efficace de données depuis plusieurs appareils en même temps ; ce qui est particulièrement utile dans les environnements encombrés où de nombreux appareils sont connectés au réseau. La version la plus avancée de MU-MIMO en Wi-Fi 6 peut prendre en charge jusqu’à 8 utilisateurs, contre 4 utilisateurs en 802.11ac. Cependant, MU-MIMO n’est pas pris en charge par les anciennes normes Wifi telles que 802.11b, g et n. Ainsi, pour profiter de cette technologie, le point d’accès et les points finaux doivent prendre en charge MU-MIMO.

L’OFDMA (Orthogonal Frequency Division Multiple Access)

L’OFDMA (Orthogonal Frequency Division Multiple Access) est une caractéristique cruciale du Wi-Fi 6. Elle permet à plusieurs appareils ayant des exigences de bande passante différentes de se connecter simultanément au réseau ; augmentant ainsi l’efficacité globale du réseau. Ceci est réalisé en divisant la bande de fréquences en sous-porteuses plus petites, chacune pouvant être attribuée à un appareil différent, réduisant ainsi la latence et augmentant la capacité du réseau.

Une autre caractéristique importante du Wi-Fi 6 est la prise en charge d’un plus grand nombre de flux sur les bandes 2,4 GHz et 5 GHz ; ce qui permet des connexions plus rapides et des performances réseau améliorées. Le Wi-Fi 6 peut prendre en charge jusqu’à 12 flux, tandis que le Wi-Fi 5 est limité à 8 flux. Cela signifie que les appareils prenant en charge le Wi-Fi 6 peuvent atteindre une augmentation de vitesse de 40 % par rapport aux appareils Wi-Fi 5.

Avec le nombre croissant d’appareils IoT dans les maisons intelligentes, le Wi-Fi 6 a été conçu pour gérer le nombre croissant d’appareils connectés sans ralentir le réseau. Cela garantit une expérience de streaming transparente pour les appareils IoT tels que les lumières, les interrupteurs, les thermostats et autres gadgets pour la maison intelligente.

De plus, le Wi-Fi 6 est également bien adapté à plusieurs sessions de streaming vidéo haute définition simultanées, telles que la résolution 4K ou 8K, sans mise en mémoire tampon ni interruption grâce à des processeurs plus rapides, plus de mémoire et plus de flux radio. Ceci est particulièrement important dans les foyers comptant de nombreux utilisateurs susceptibles de diffuser des vidéos simultanément.

 

Wi-Fi 7 – 802.11 be

Le Wi-Fi 7 apporte des avancées significatives aux réseaux sans fil. La bande passante ultra-large et les techniques de modulation avancées, telles que 4096-QAM, permettront des taux de transmission de données plus rapides et une capacité accrue pour permettre à davantage d’appareils de se connecter simultanément au réseau. Le fonctionnement multi-RU (Resource Unit) et Multi-Link améliorera également l’efficacité globale du réseau et réduira la latence.

Dans l’ensemble, le Wi-Fi 7 promet d’offrir une expérience de réseau sans fil supérieure avec des vitesses plus rapides, une meilleure fiabilité et une capacité accrue. Ce qui en fait un développement passionnant pour ceux qui dépendent fortement du Wi-Fi pour leurs besoins quotidiens.

Il est important de noter que même si le Wi-Fi 7 offre des vitesses nettement plus rapides que le Wi-Fi 6 et les générations précédentes, les améliorations de vitesse réelles peuvent varier en fonction de divers facteurs ; tels que le nombre d’appareils connectés au réseau, la distance entre les appareils et le routeur et la qualité du signal sans fil. 

Opération multi-liens (MLO) et défis

Bien que le Wi-Fi 7 autorise des configurations MIMO 16×16, qui peuvent fournir des vitesses très élevées, il est peu probable que la plupart des appareils clients mobiles disposent d’autant d’antennes. En fait, la plupart des appareils continueront probablement à fonctionner avec des configurations MIMO 2×2 ou 4×4.

Aussi, pour atteindre ses vitesses maximales, le Wi-Fi 7 nécessite à la fois 16 flux et des canaux de 320 MHz, ce qui peut ne pas être réalisable pour de nombreux clients. Cependant, même avec moins de flux et des canaux plus étroits, le Wi-Fi 7 offrira toujours une connectivité sans fil plus rapide et plus efficace que les normes Wifi précédentes.

 

Synthèse des différences entre Wifi 5, Wifi 6 et Wifi 7

 Wifi 5Wifi 6Wifi 6EWifi 7
Année2013201920202024
Standard IEEE802.11ac802.11ax802.11ax802.11be
Débit de données maximum3.5 Gbps9.6 Gbps9.6 Gbps45 Gbps
Bandes de fréquences5 GHz

 

2.4 GHz
5 GHz

 

2.4 GHz
5 GHz
6 GHz
2.4 GHz
5 GHz
6 GHz
CanalJusqu’à 160 MHzJusqu’à 160 MHzJusqu’à 160 MHzJusqu’à 320 MHz
AccèsOFDMOFDMAOFDMAOFDMA (avec extensions)
Modulation QAN256-QAM1024-QAM1024-QAM4096-QAM
Flux48816
MIMO4×4 MIMO, DL MU-MIMO8×8 UL/DL MU-MIMO8×8 UL/DL MU-MIMO16×16 UL/DL MU-MIMO
Sécurité WifiWPA 2WPA 3WPA 3WPA 4

 

Quelle norme Wifi choisir ?

Alors que le Wi-Fi 6 offre des améliorations significatives par rapport au Wi-Fi 5, le Wi-Fi 7 va faire passer les réseaux sans fil à un niveau supérieur. Le Wi-Fi 7 va offrir des vitesses plus rapides, une plus grande efficacité et une meilleure sécurité par rapport au Wi-Fi 6. L’introduction de nouvelles technologies telles que les fréquences inférieures à 6 GHz et mmWave est prévue ; ce qui améliorera encore les performances et la couverture du réseau.

Ainsi, dans l’ensemble, le Wi-Fi 7 offre des améliorations significatives en termes de vitesse, de bandes de fréquences et de fonctionnalités par rapport aux Wi-Fi 5 et 6 ; ce qui en fait la technologie sans fil la plus avancée et la plus performante à ce jour.

 

contact fibre pro